+34937250967 9:30h - 18:00h GMT+1
  • es
  • en
  • fr

Dans cet article, nous aurons l’occasion de parler de la qualité de l’eau que nous utilisons pour nos plants de marijuana. Nous verrons aussi l’importance d’utiliser un pH correct dans chaque irrigation et la quantité de sels dissous (EC) adéquate.

 

pH de l’eau d’irrigation

 

Pour commencer, nous verrons ce qu’est le pH et comment nous pouvons l’ajuster à nos besoins à chaque étape de la culture de nos graines de marijuana.

Le pH de l’eau d’irrigation de nos plantes est l’indicateur de l’acidité ou de l’alcalinité de l’eau. Les valeurs que l’on peut trouver dans l’eau varient selon la zone ou l’équipement de la maison dans laquelle on a logé la culture.

Le pH est un facteur très important qu’il ne faut jamais oublier de réviser, car de nombreux processus alimentaires des plantes ne sont produits qu’à un certain pH (pH6). Cela signifie que si nous n’ajustons pas le pH, il est possible que, dans quelques semaines, nous constations que nos plantes présentent des carences.

Ceci peut être résolu en ajustant le pH des irrigations. Pour abaisser le pH de l’eau, nous pouvons utiliser soit la typique bouteille de pH Down que nous pouvons trouver dans notre Grow Shop, soit un acide, tel que quelques millilitres de jus ou de vinaigre de citron. Cette dernière méthode peut être utilisée si la quantité d’eau que nous préparons ne dépasse pas 5 litres. Dans le cas contraire, la quantité de vinaigre que nous utiliserions pour une grosse boîte deviendrait une barbarie.

Pour augmenter la plage de pH de notre eau d’irrigation, nous pouvons acheter dans le Grow Shop une bouteille de pH Up avec laquelle nous pouvons augmenter les niveaux de notre plage de pH au point souhaité.

 

Ec de notre eau d’irrigation

 

L’Ec (Electro conductivité) de l’eau d’irrigation est la quantité de sels dissous se trouvant dans cette eau. Dans le cas de la culture de graines de marijuana, l’Ec nous sert à mesurer avec précision la quantité d’engrais que nous avons ajouté à chaque instant.

Une fois qu’un producteur commence à utiliser un compteur d’Ec, il cessera de suivre les instructions du fabricant d’engrais et ne suivra pas les paramètres Ec indiqués dans le tableau des engrais qui lui sont alors adaptés. Certains tableaux ne nous renseigneront pas sur les millilitres d’engrais, mais nous renseigneront sur un Ec spécifique pour cette phase.

Un exemple clair de ce qu’est l’Ec est cette expérience que beaucoup d’entre nous ont menée à l’école, qui consistait à ajouter du sel dans un verre d’eau pour laisser passer l’électricité par deux fils que nous mettons dans ce verre.

 

Qualité de l’eau selon la région dans laquelle nous vivons

 

La qualité de l’eau peut varier selon la région dans laquelle nous vivons. À l’occasion, j’ai pu parler à un producteur qui m’a dit que, chez lui, le pH n’avait pas dépassé la plage de Ph 6 durant toutes les années qu’il avait vécu dans cette région.

Dans mon cas, l’eau d’irrigation que j’ai dans ma région vient dans une gamme de pH 8 et Ec 0,8, donc je n’ai pas une source d’eau correcte. Pour cette raison, j’ai acheté un filtre à osmose inverse qui me fournit l’eau dont j’ai besoin pour la nourriture et pour arroser mes plantes.

Pour éviter d’avoir à corriger l’Ec 0.0 de l’eau osmosée, je mélange 1/5 de l’eau du robinet jusqu’à atteindre l’Ec 0.4 souhaité pour commencer à ajouter des engrais. Si vous ne voulez pas utiliser l’eau du robinet, pour cette correction vous pouvez utiliser du calcium et du magnésium que vous pouvez acheter dans votre Grow Shop de confiance.

Par conséquent, nous devons avoir une source d’eau avec les valeurs indiquées ci-dessus ou aussi proche que possible de ces valeurs.

Rappelez-vous ! Les paramètres pH et Ec de l’eau doivent toujours être vérifiés avant chaque irrigation.

Salutations à tous les lecteurs et joyeuses fêtes à tous.

Johnny Pot.