+34937250967 9:30h - 18:00h GMT+1
  • es
  • en
  • fr

Chaque saison, nous faisons face au même dilemme : nous ne savons pas quelle génétique de marijuana choisir, et encore moins si nous devons acheter des graines régulières ou féminisées. Dans cet article, nous allons passer en revue ce dont il faut tenir compte pour faire ces choix auquel nous sommes confrontés tous les ans. Nous constaterons également l’importance de choisir les graines de marijuana qui correspondent le plus aux goûts de chaque cultivateur.

 

Semillas de marihuana de Ripper Seeds

 

 

Le choix des graines de marijuana: les grands mythes

 

  • “Les graines féminisées ne valent pas la peine de garder une mère” : il paraîtrait que garder une mère d’une graine féminisée pose des problèmes d’hermaphrodisme. Cependant, cela ne peut pas être confirmé car il existe des clones bien connus qui ont été sélectionnés et conservés pendant des années, provenant de graines féminisées.
  • Aujourd’hui, on ne tient pas compte des facteurs qui ont été évalués il y a des années et qui influencent la définition du sexe de la plante ou qui favorisent l’apparition de l’hermaphrodisme chez les plantes de cannabis sensibles à ces changements. Par exemple, le spectre lumineux avec lequel nous faisons germer les graines de marijuana sera très important lorsqu’il s’agira d’avoir plus de femelles ou de mâles. Un spectre bleuâtre donnera plus de femelles, et au contraire un spectre orange donnera plus de mâles chez les graines régulières. Cela affecte également les graines féminisées à un degré plus ou moins élevé, donc nous devrions en tenir compte chaque fois que nous faisons germer des graines de cannabis et que nous ne voulons pas avoir d’éventuels problèmes.
  • Le régime de fertilisation que nous avons pendant la phase de croissance sera également décisif dans la définition du sexe de nos plantes de marijuana. Une charge d’azote plus élevée et un taux élevé d’engrais de croissance auront également une influence négative sur la définition du sexe de nos plantes.

     

  • Un autre facteur qui n’est pas pris en compte mais qui est très important est la quantité de plantes que nous pouvons cultiver par m2. Plus le nombre de plantes par mètre carré sera élevé, plus elles manqueront de lumière en raison de leur croissance.

Si nous partons de clones dans notre culture, le nombre de plantes de marijuana que nous pourrons cultiver variera de 20 à 25 plants par m2, selon la croissance. Si nous commençons notre culture en partant de graines de marijuana, le nombre de plantes que nous pourrons avoir se réduira à 14 ou 16 plantes par m2. Ceci est dû au fait qu’à la fin de la phase de croissance ou de floraison, la structure est plus grande ainsi que les feuilles et les fleurs. De cette façon, nous pourrons remplir tout l’espace sans risquer de stresser les plantes en en mettant trop par m2.

Tout cela dépendra de la taille du pot de fleurs que nous utilisons. Plus la plante est grande, plus le pot doit être grand.

Un exemple que j’ai expérimenté il n’y a pas si longtemps, est de faire une sélection de graines régulières. J’ai choisi le clone que je voulais garder et, pour des raisons de changement de logement, j’ai maintenu cette mère sous 2 Ufos de 80w (Led). En seulement trois semaines de soutirage, il suffisait de voir comment cette mère, qui était une femelle, avait été affectée par ce léger stress et avait commencé à montrer un changement soudain de sexe. Pour m’en assurer, j’ai mis un clone d’elle deux fois pour qu’elle fleurisse, et j’ai pu constater que des fleurs mâles sortaient. J’ai ensuite retiré les plantes de la culture avant qu’elles puissent s’ouvrir.

A une autre occasion, nous verrons tous les facteurs qui affectent et peuvent faire en sorte qu’une plante de cannabis présente des traits d’hermaphrodisme. Nous pourrons ainsi acquérir plus de connaissances pour ne pas rencontrer ces problèmes et d’autres que nous pourrions facilement éviter.

 

Se rappeler des saveurs pour une sélection parfaite de graines de marijuana

 

Pour pouvoir choisir des graines de cannabis de qualité, il est très important de se souvenir de nos variétés préférées. Nous pouvons essayer de nous souvenir des odeurs et des saveurs au jour le jour afin de les garder en tête lorsque l’on analyse les qualités des fleurs de cannabis. Pour cela, nous devons pratiquer et nous verrons qu’avec le temps, nous commençons à bien plus apprécier et garder en mémoire les nuances de chaque variété de cannabis.

Nous parlons ici des terpènes et des flavonoïdes, que nous décrirons plus en détail dans un prochain article. En effet, il s’agit d’un vaste sujet et ces derniers sont, depuis peu de temps, liés à l’effet médicinal produit par les combinaisons de cannabinoïdes des plantes de marijuana.

Une semaine de plus est passée, je remercie tous les lecteurs.

Jhonny-Pot